Pervers narcissiques et autres manipulateurs dans le couple et la famille.

Pervers narcissiques et autres manipulateurs dans le couple et la famille.

Ce blog sert à une description très lucide des mécanismes des manipulateurs au sein du couple, de la famille et des effets néfastes sur les manipulés (homme,femme), il sert aussi à redorer l'estime des victimes souvent traitées de "faibles". Vous pouvez laisser vos commentaires ou vos temoignages sur le forum.

Publié le par Kilou
Publié dans : #Discussions et tests

La fuite :

Elle peut intervenir à l’issue de plusieurs mois, voir de nombreuses années. L’INSTINCT DE SURVIE de la victime prendra le pas sur la peur, et lui donnera la force de s’en aller. Jugeant qu’il n’y a plus d’autres alternatives et que sa vie est en danger, la victime se détachera de son pervers narcissique de manière définitive.

Certaines auront préparé leur départ clandestinement, d’autres se verront fuir du jour au lendemain sans aucune préméditation.

J'ai décidé de le quitter au bout de 6 ans de vie commune sans savoir où aller un beau 11 septembre 2006. La veille j'ai prévenu ma fille et lui ait dit que nous partirions le lendemain. Elle était très contente même si elle appréhendais beaucoup. Nous ne savions pas où aller, nous irions donc à l'hôtel. Le lendemain j'ai appelé les gendarmes pour qu'ils soient témoins que je partais avec ma fille et que je puisse prendre mes affaires (du moins une partie) et j'avais pris soin de prendre avec moi des choses compromettantes concernant mon ex que j'avais mises dans le coffre de ma voiture mais il m'a piqué les clefs de voiture dans la nuit et les a récupérées. Nous sommes donc allées à l'hôtel, j'avais laissé tous mes vêtements ainsi que mon ordinateur, qu'il a endommagé par la suite. Nous sommes restées dans cet hôtel une semaine puis le service social des urgences de l'hôpital nous a trouvé un loft pour que nous puissions nous poser le temps de trouver un appartement. 15 jours après nous étions logées dans un nouvel appartement dans les HLM...

Cette étape, bien que cruciale, ne signera pas la fin instantanée du cauchemar. En effet, la victime va devoir s’adonner à une longue lutte pour reconquérir une liberté qui sera encore parasitée par une emprise et un pervers narcissique tenaces. Pensez vous, notre « maître » refuse de déclarer forfait . Il va, de ce fait, s’engager dans une course poursuite pour récupérer son « chien », mais aussi pour rester digne devant les passants qui ont assisté à la scène, le sourire en coin…

Il n'aurait jamais cru que je sois capable de le quitter un jour tellement il était sur de lui, mais j'ai fini par trouver le courage de le faire. Afin de me couvrir juridiquement j'ai fait une déposition au commissariat pour prévenir que je m'avais quitté avec ma fille. On ne pouvait donc rien me reprocher et c'est la procédure à suivre. Il ne m'a pas lâchée comme ça. Comme expliqué plus haut il m'a harcelée et fait suivre par un détective privé... il n'a pas supporté que je ne sois plus à sa merci pour assouvir ses envies. Je lui disais souvent pourtant que ce n'étais pas moi qui règlerais ses problèmes liés à sa mère, à son enfance mais c'était lui en thérapie chez un psy.


La rage :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que notre pervers narcissique est en colère . Pire que ça même, il est dans une rage folle, rongé par la haine jusqu’aux os. Il sent que sa victime est définitivement partie, et s’empresse de jouer ses cartes fétiches pour récupérer la situation. Culpabilité, pleurs, cris, menaces, déclarations d’amour, promesses, insultes…seront présentés de la manière la plus illogique qu'il soit pour déstabiliser une victime désormais déterminée à ne plus céder. Le pervers narcissique est terrassé par un coup qu’il ne pensait plus recevoir. La citation suivante résume bien la situation : « Quand un pervers perçoit une blessure narcissique (défaite, rejet), il ressent un désir illimité d'obtenir une revanche. Ce n'est pas, comme chez un individu coléreux, une réaction passagère et brouillonne, c'est une rancune inflexible, implacable, à laquelle le pervers applique toutes ses forces et ses capacités de raisonnement.»

Le pire allait m'arriver... Je ne savais pas ce qui m'attendait..

Contrairement à ce que pense notre pervers narcissique, il n’y a pas de « vainqueur » dans un combat pervers narcissique En effet, bien que la victime porte le dernier coup à son adversaire en prenant la décision de mettre fin au combat, elle s’en sort meurtrie, dans un état psychologique frisant la dépression.

J'ai fait plusieurs dépressions à cause de lui. Mais de chaque dépression on en ressort vainqueur (je vous conseille d'ailleurs de lire le livre « des bienfaits de la dépression » de Pierre Fedida).

En revanche, il y a un perdant : le pervers narcissique voit filer l’objet de sa convoitise, et par la même occasion les qualités qu’il s’était octroyées en aspirant celles de sa victime. Lors d’une rupture, il met également en danger sa réputation, aussi chère pour lui que sa propre vie. Cette même séparation lui renvoie aussi ce qu’il n’est pas en mesure d’accepter : il n’est pas digne d’être aimé. Il vivra alors la rupture comme une attaque plus qu’injustifiée contre lui, impardonnable…et punissable. La victime n’est donc pas au bout de ses peines…

Effectivement, je ne me suis pas gênée pour lui faire la réputation qu'il méritait puisque il cachait sa vraie personnalité et que je passais pour une pauvre andouille et lui pour un être quasi irréprochable. C'était légitime de ma part.

L'après pervers narcissique

Encore un grand moment de solitude pour notre victime qui va devoir faire le choix entre : Fuir à des centaines de kilomètres, laissant derrière elle logement, emploi et amis, pour regagner un soupçon de paix ; Remettre à flot sa vie d’antan avec une nouvelle donne dans sa vie : un pervers narcissique s’employant à la harceler quotidiennement et à la réduire en miettes.

J'ai eu la bêtise de m'installer dnas le même village que lui. J'aurai dû m'éloigner davantage mais bon question de commodité puisque l'école de ma fille était dans noter village.

Une victime qui se reconstruit :

Une psychologue invitée dans une émission d'un animateur célèbre précisait que la destruction de la personne n’était pas inhérente à la durée de la relation. En effet, la victime sera dans un état chaotique, qu’elle soit restée 10 mois ou 10 ans avec son pervers narcissique. En revanche, cette même psychologue évoquait le fait qu’une victime qui aura su s’extraire du cadre pervers narcissique que suffisamment tôt parviendra plus rapidement à remonter la pente qu’une personne ayant vécu sous emprise de nombreuses années.

Je peux dire que j'ai eu beaucoup de mal à remonter la pente car il n'a jamais laché prise. Il me laisse tranquille que depuis 1 an, depuis que ma fille est placée en famille d'acceuil. Il s'est permis de me faire tous les coups pourris et inimagineables. De faire croire en pleine audience JAF que je faisais des films pornographiques par exemple, nous avoir révélé que cette adoption était plénière un an apres que je l'ait quitté et que je n'étais donc plus la mère de ma fille... d'avoir demandé au Procureur de la République en 2008 de retirer ma filiation sur l'acte de naissance de ma fille, de ne pas avoir accepter de donner son autorisation pour que je fasse refaire une carte d'identité pour ma fille, décider sans me demander mon avis de la mettre dans telle école etc.. me menacer de me mettre un contrat sur le dos, me menacer de mettre tous les meubles qui sont restés dans son hangard et qui ont de la valeur à la décharge municipale, faire croire à ma file lors de son droit de visite que j'étais morte dans un grave accident de voiture, lui dire que j'étais une "pute" une "suceuse de bite" et que je n'étais plus sa mère à chaque fois qu'il la voyait, l'avoir tabassée avec sa main ce qui a occasionné une hospitalisation en pédiatrie, de l'avoir laissée nue en petite culotte en plein hiver pendant un quart d'heure car elle ne voulait pas mettre ses chaussons, l'avoir tabassée avec sa chaussure car il ne voulait pas qu'elle révise le soir ses devoirs dans son lit, avoir jeté violemment son chat dans les escaliers, lui avoir dit qu'il connaissait quelqu'un qui allait se charger de me tuer.. il ne m'a laissé aucun répit. Comment ne pas faire de dépression après tout cela ???

En clair, l’étape de l’après pervers narcissique est nécessairement LONGUE et DOULOUREUSE, et l’est d’autant plus si le pervers narcissique est continuellement présent dans la vie de la victime.

En ce qui concerne la douleur, je suis blindée; pour ce qui est de la longueur, je n'en peux plus d'attendre que cette adoption soit annulée et ne plus avoir ce type dans notre vie.

La victime va passer par plusieurs étapes successives :

La prise de conscience : la rupture va être une révélation, et va conforter la victime dans l’idée que son pervers narcissique a, depuis le tout premier jour, des problèmes majeurs irréparables. De nombreux éléments vont lui revenir en mémoire : elle les verra sous un jour nouveau, non plus comme des « malentendus » mais comme des INDICES qu’elle n’a pas su interpréter, des pistes qu’elle a occultées inconsciemment pour ne pas voir la réalité en face. Elle se confrontera aux dégâts engendrés par cette fâcheuse expérience.

J'ai longtemps culpabilisé d'avoir fait adopter ma fille par ce pervers mais je me suis pardonnée depuis voici pourquoi. Il faut comprendre dans quel état de souffrance j'étais, complètement effondrée et démunie, suite à la perte successive de mes parents et à l'abandon du père biologique de ma fille. Je souhaitais de tout coeur retrouver un père pour ma fille, un homme bien qui nous sécurisent car j'avais un grand besoin de protection légitime incapable de me suffir à moi même. Etant fragile et faible, j'ai accepté d'aller avec le "premier venu". Il avait tout de l'être "espéré". Pour m'attirer dans ses filets il a employé toutes les ruses. Ce n'est qu'avec du recul que vous comprenez beaucoup de choses. Ce n'est que sur le tard que j'ai compris qu'elles avaient été ses réelles intentions car j'ai mené ma petite enquete, interrogé des membres de sa famille, quelques unes de ses connaissances.. qui m'ont fait des témoignages. Sa cousine m'a révélé que j'étais tombée sur un homme vide de bons sentiments, réeellemnt méchant (elle l'avait toujours connnu ainsi) et le pire de tout le village où nous habitions. S'il y a bien un homme sur lequel il ne fallait pas tomber c'est lui m'avait elle dit !

La culpabilité de « n’avoir rien pu faire » : Cette culpabilité, tant sollicitée par le pervers narcissique lors de la relation, ne s’envolera pas du jour au lendemain. Elle continuera à tourmenter la victime qui se sentira toujours, à certains moments, responsable du tournant qu’a pris la situation. Cette culpabilité disparaîtra progressivement, mais occasionnera des souffrances difficilement surmontables dans les premiers temps.

Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai culpabilisé du fait d'avoir vêcu avec cette ordure et surtout lui avoir permi d'adopter ma fille. J'ia réalisé que c'était le résultat de mes souffrances et que je ne pouvais pas controler tout cela.

La dissipation du brouillard : La victime ne va cesser de dépenser une énergie considérable à ressasser cette relation. Toutefois, cette gymnastique psychique va porter ses fruits. En effet, notre victime va finir par acquérir les éléments de compréhension qui vont lui permettre de s’extraire définitivement de cette emprise destructrice. En plus de se remettre en question, elle va finir par cerner la véritable personnalité de son pervers narcissique, et identifier précisément le piège dans lequel elle est tombée. Elle va prendre conscience qu’elle a, au cours de cette relation, été salie, abusée et humiliée. Paradoxalement, elle ne s’en sentira que mieux, car cette constatation signera la fin d’une culpabilité qui la rongeait jusqu’à présent.

Je me suis dit que j’avais tous les éléments en main et la force de le quitter. Que je n’allais pas rester avec lui jusqu’à la fin de mes jours car je craignais le pire. Nous faisions chambre à part les derniers mois où notre relation s’est fortement dégradée. Ne supportant pas de dormir seul, il allait réveiller ma fille tard dnas la nuit et lui demadnais de venir dormir à ses cotés. Je les découvraient tous els deux dans son lit le lendemain matin. J’étais furax. C’est pourquoi le juge des affaires familiales note dnas le premier jugement qu’elle lui interdit de dormir avec ma fille lors de son droit de visite.
Ayant pris conscience que j’avais été humiliée, salie, trainée dans la boue, je n’avais plus qu’une chose à faire : partir. J’éavais nouée une relation amoureuse avec un homme rencontré via internet et celui ci allait me donner des ailes pour passer enfin à l’action..

La reconquête de l’estime et de la confiance en soi : La victime, alors libérée d’un poids, va réapprendre à s’écouter et à se respecter. Elle cessera de nier ses désirs et s’accordera du temps pour les satisfaire. Elle identifiera les éléments de sa propre personnalité qui l’ont conduit à tomber dans les griffes d’un être démoniaque, et mobilisera toute sa vigilance pour ne pas revivre une pareille expérience. De ce fait, elle évoluera dans une méfiance latente qui pourra, à certains moments, la faire basculer dans la paranoïa. Elle sera encore régulièrement sujette à des périodes de mal-être et à des cauchemars qui la renverront directement à son pervers narcissique. La victime aura toutefois, à ce stade de l’étape après-pervers narcissiqueique, fait des progrès considérables. Le temps sera un remède efficace pour lui permettre d’exorciser définitivement ses démons tenaces.

Ce que je redoutais le plus c’était de m’imaginer ce qu’il allait faire à ma fillze lors de son droit de visite. Je n’avais pas tort car il lui a fait supporter le pire. J’en est déjà parlé plus haut. J’ai refait un dépression

Une culpabilité qui change de visage : En effet, si la victime culpabilisait auparavant d’avoir pu être responsable de cette situation catastrophique, elle culpabilisera désormais d’avoir été assez naïve pour ne pas avoir su démasquer la supercherie…et pour avoir accordé sa confiance à un homme qui ne mérite pas ce titre. Comme vous pouvez le constater, les cicatrices que les pervers narcissiques infligent à leurs victimes sont marquées au fer rouge… L’étape après-pervers narcissique est source d’épreuves certes, mais aussi d’enrichissements qu’il faut savoir identifier pour se sortir grandi d’une expérience aussi douloureuse.

Cette expérience m’aura montrée à quel point certains hommes peuvent être cruels dans leur façon d’être car tout csimple vide d’affect. Dû sans doute à une enfance traumtisante qui n’a jaamis été réglée en séance psychiatrique..

Un pervers narcissique qui s’évertue à détruire :

Le pervers narcissique va mobiliser toutes ses capacités pour entraver la reconstruction de sa victime et pour sortir de cet échec la tête haute. Son quotidien va alors s’orienter autour des trois priorités suivantes :

Pulvériser l’adversaire : Tous les moyens seront ici permis. Le pervers narcissique va consacrer les ¾ de son temps à faire du quotidien de sa victime un cauchemar permanent. Tambourinage intempestifs, harcèlement téléphonique, humiliation sur le lieu de travail, filature, épouillage financier…seront autant d’activités auxquelles s’adonnera le pervers narcissique pour arriver à ses fins. Il continuera la fameuse alternance entre l’amoureux transi et le serial killer au sang chaud.
Il s’adonnera aussi à l’activité suivante : ruiner la réputation de sa victime. Pour cela, il inventera les pires mensonges sur cette dernière afin de se faire des alliés qui pourront, par leur jugement, participer à la destruction de la personne qu’il haï au plus haut point…et qu’il cherche pourtant désespérément à récupérer.

Ma réputation a été mise à dure épreuve : il a fait courir le bruit que j’étais folle, incapable de travailler, que je faisais de la prostitution, que j’avais fait des tentatives de suicide. Il a fait faire de faut témoignages par ses quelques amis qui lorsque je vivais avec lui se montraient adorables avec moi.

Sauver les apparences : Le pervers narcissique va ici ressortir un de ses rôles favoris : celui de la VICTIME . Il va pleurer, se lamenter, crier à l’incompréhension et à l’injustice de ce monde de brutes. C’est d’ailleurs par cette même occasion qu’il prendra un malin plaisir à véhiculer une « glorieuse » image de sa victime. Malheureusement, force est de constater que le pervers narcissique réussira son coup, parvenant, dans la majorité des cas, à se faire plaindre et à attirer l’attention sur son « « triste sort », le tout en sollicitant parallèlement le mépris envers son adversaire. Il fait d’une pierre deux coups…et s’en délectera en solitaire.

Évidemment lorsque je 'lai quittée il n,'a pas hésité à me faire mauvaise presse. Tous les torts étaient de mon côté et le pire c'était de véhiculer l'idée que ma fille était traumatisée du fait que nous l'avions quitté !

A la recherche d’une nouvelle proie : Le pervers narcissique repartira illico presto à la chasse . En effet, la perspective de vivre sans une personne à pervers narcissiquiser lui est insupportable, ce pourquoi il refusera de rester sur ses échecs et continuera perpétuellement à reproduire des schémas identiques avec des personnes différentes. Il est DÉPENDANT du mal qu’il prend plaisir à infliger à autrui. Il cessera d’importuner sa victime uniquement quand il aura déniché une nouvelle proie. En attendant, il conduira conjointement ces deux missions d’arrache pied, pour le plus grand malheur de son ancienne victime…et de sa future proie…

Il s'est comporté de façon perverse avec les huit femmes avec qui il a vécu. Elles ont toutes subi le même traitement que moi. Je crois avoir été sa préférée par rapport au diabolisme dont il a fait preuve.

Ainsi se « solde » indéniablement une relation pervers narcissique. Toutes les victimes ont eu l’espoir de faire exception, toutes se sont cassées les dents face à de pareilles relations...

J'ai cru être l'exception, celle qu'il aurait protégée et aimée. Que d'illusions, que de mirages.. j'ai cru que je serais arrivée à le faire cesser de boire, que de perte de temps..

A toutes les victimes : gardez à l’esprit qu’un pervers narcissique ne change pas, pour la simple et bonne raison qu’il ne se sent pas malade . il se manipule lui même, et est donc dépassé par sa propre perversion. il ne vous aime pas, car il en est incapable . il n’aura aucun scrupule à vous mener plus bas que terre, lieu duquel il est beaucoup plus difficile de remonter que de s’y laisser glisser…

Effectivement, il était dans le dénie de tout : « non je ne suis pas alcoolique, non je ne suis pas méchant, non je ne suis pas un menteur, non je ne manipule personne, non mes rapports avec ta fille sont excellents..

Ne faites pas la même erreur que moi. Ecoutez votre instinct, ne vous entêtez pas à vous prouver que vous aurez raison de cette obstination acharnée. Vous faites fausse route et vous le sentez. Alors réagissez…

Ressasser encore et toujours ses agissements alors que j’en ai fait plusieurs fois le tour s'avère fatiguant. Pourquoi alors, témoigner et écrire tant de mauvais souvenirs ? Et bien, c’est pour vous éviter : d’expérimenter sa destruction, de vous enliser. Mieux : de vous aider à sortir de son piège .

Ici il est question du pervers dans un environnement bien spécifique : la famille. Seront ainsi présentées les conséquences des agissements du pervers sur son partenaire, mais surtout, sur ses enfants. Car, entre la manipulation perverse en famille et le syndrome d'aliénation parentale (SAP), il n'y a parfois qu'un pas... Ainsi, c’est en vous décrivant des situations apparemment anodines, que ses comportements ainsi que les effets dévastateurs deviennent vraiment compréhensibles, et ce même pour ceux qui ne les ont pas expérimentés personnellement.
Ces témoignages comme le mien sont d’intérêt publique.......


Comment reconnaître une personne qualifiée de pervers narcissique :

Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle ; reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes. Il me culpabilisait sans cesse, pour tout. Tout était de ma faute. Il était dans le déni total. Aussi bien pour le mal qu'il me faisais, que celui qu'il faisais à ma fille, que pour son alcoolisme.

Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions ; il n'est jamais explicite mais biaise. Ne vous parle jamais franchement mais en nageant entre deux eaux. Très hypocrite.
Il répond très souvent de façon floue ; Lorsque je lui demandais de se justifier ou de s'exprimer sur une opinion qui était différente de la sienne il était incapable d'être clair.
Faisait mine de ne pas comprendre ce que j'exprimais, les reproches que je pouvais lui faire.

Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations ; Un vrai caméléon. Il ne se comporte pas de la même en fonction de son interlocuteur. Il est capable de changer de veste en l'espace de 5 mn parce que cela l'arrange. Il est très fourbe.

Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions ; Lui seul était parfait. Les autres étions de pauvres imbéciles à ses yeux ne lui arrivant pas à la cheville. Il passait au crible absolument toutes ses relations, ses amis, mes amis, même les membres de sa famille comme ses cousins.

Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge ; Il me méprisais. A ses yeux j'étais rien et incapable e travailler. Il a fait croire aux juges que 'jetais folle et a essayé de me faire interner. Il aura fallu que je prouve que c'était faux en envoyant au juge des enfants mes évaluations de stages qui étaient très bien notées de mes stagiaires puisque j'ai été formatrice en bureautique pendant 3 ans. Pour vous montrer jusqu'où il a poussé le vice, c'est que les attestations que j'avais envoyé au juge étaient des originaux n'ayant pas eu le temps d'en faire de scopies et persuadée que le juge me les rendraient. Lorsque j'ai voulu les récupérer le juge a demandé à mon ex sil n'y voyais pas d'objection et ce dernier n'a pas voulu qu'il me les rende. J'étais dégoutée car c'était le fruit d'un travail auprès de 300 stagiaires qui s'envolait en fumée. J'espère bien les récupérer un jour. En fait je passe mon temps à me défendre et à me justifier contre cet homme qui fait tout pour me détruire. Pendant qu'il reste came je m'agite à me débattre dans tous les sens et il se régale.

Il fait faire ses messages par autrui ; Il utilisait son voisin comme indicateur et lui demandait tous ses petits tracas quotidien, voisin qu'il méprisait . Il l'envoyais au feu incapable de régler ses problèmes tout seul. Par exemple comme il loue des entrepôts et qu'il ne s'entend pas avec ses locataires dont l'un réclamait des réparations pour sa toiture endommagée par les pluies, il demandait à son voisin de s'y rendre avec son scooter et de regarder discrètement de quoi il s'agissait... Il lui a fait construire à ses frais un muret qui longe sa maison Depuis ce voisin se sent redevable. En échange il lui rendait quelques services De plus, mon ex sait certaines choses le concernant pas très louables comme d'avoir fait de la prison avec sursis après avoir volé des peaux à une certaine époque. Ce type ressemble aux Rapetou (bande dessinée de l'oncle Picsou, une tête de voleur et de violeur de petites filles..

Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner ; C'est le spécialiste pour mettre la pagaille partout où il passe. Dans les couples par exemple en faisant des sous entendus, en allumant l'étincelle en attendant que le clash arrive.

Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne ; Le pauvre bougre, il lui arrive toujours quelque chose de regrettable, il a sur ses maigres épaules toute la misère du monde. Lorsque il est soufrant vous n'entendez que lui alors que lorsque c'est vous qui êtes malade vous pouvez crever.

Il ignore les demandes même s'il dit s'en occuper ; Il ment toujours, il vous fait croire qu'il va régler vos problèmes, se montre généreux mais en réalité ne fait rien pour vous. Ce n'est que du vent. Combien de fois il m'a promis de m'aider à retrouver du travail en faisant jouer ses relations mais il n'a jamais tenu parole.

Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins ; Il regarde où se trouve la faille chez les autres, quels sont leurs points faibles et il s'en sert pour obtenir avec chantage à l'appui tout ce qu'il veut.

Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert ; C'est le spécialiste du donnant donnant. Si vous souhaitez quelque chose ce n'est jamais gratuit. Mais inversement il refuse que vous ne fassiez pas de gestes gracieux envers lui.

Il change carrément de sujet au cours d'une conversation ; Il fuit sans arrêt, surtout lorsque vos arguments tiennent la route. Il est tellement orgueilleux qu'il ne veut jamais s'avouer vaincu.

Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire en sa supériorité ; Sans arrêt il sort sa science, étale ses nombreux diplômes, vous rabaisse pour vous humilier. C'est insupportable.

Il ment ; prêche le faux pour savoir le vrai ; Très rusé, il arrive toujours à connaître la vérité, c'est un fouineur, un être très culotté. Paranoïaque il s'invente des ennemi imaginaires et a toujours l'impression qu'on va lui faire un coup tordu. C'est pour cette raison qu'il attaque de front avant même d'être attaqué à supposer qu'on ait cherché à le faire.

Il est égocentrique ; Il se considère comme le nombril du monde, ne partage jamais. Tout lui est dû. Son éducation complètement ratée en est al cause. Il a été très choyé, à 17 ans son père lui offrait une Mercedes, ses parents cédaient à ses moindres caprices.

Il peut être jaloux ; M'accusait de coucher avec d'autres homme et me traitait de « salope » régulièrement. Je me souviendrais toujours du jour où l'ayant quitté, je venais chez lui accompagnée de ma file récupérer quelques affaires et qu'il nous a fait une scène insupportable ou il m'imitait en train de faire une fellation. Ma fille était choquée et moi outrée et écœurée par autant de violence et de médiocrité.

Il ne supporte pas la critique et nie les évidences ; il ne fallait surtout pas émettre la moindre opinion opposée à la sienne ou le critiquer même si c'était justifié car il ne le supportait pas et pouvait piquer de grandes crises de nerf.

Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres ; Nombriliste, les autres ne comptent pas. Il ne faut satisfaire que ses besoins, réaliser tous ses petits caprices dignes d'un enfant de 5 ans.

Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé ; Sans arrêt contradictoire, passant d'une humeur à l'autre en l'espace d'un court instant, il n'agit jamais avec bon sens contrairement à ses opinions.

Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous ; c'est le spécialiste du manipulateur, sait comment agir en fonction des circonstances mais rien n'est jamais gratuit tout est calculé au moindre détail.

Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui ; il utilise tout le monde pour obtenir ce qu'il veut et fait du chantage pour faire pression. Utilise nos points faibles pour être plus efficace. Sa première cible est la femme fragile.

Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas fait de notre propre gré ; Il me laissait aller au feu pour régler ses problèmes personnels, il m'utilisait pour camoufler ses mensonges, bref j'étais à sa merci.

Méthodes de pervers narcissique

Les pervers narcissiques ont tout un attirail d’armes et d’instruments de torture. Il est indispensable de les identifier afin de s’extraire de ce jeu machiavélique, ou, à défaut, de se défendre face à eux.

Se faire passer pour le contraire de ce qu’il est :

Voici la base sur laquelle repose tout l’empire du pervers narcissique. Le principe est simple mais redoutablement efficace. En effet, le pervers narcissique, en adoptant un rôle aux antipodes de son « moi », n’éveille pas la moindre méfiance à son égard, et pourra, de ce fait, jouir de l’effet de surprise qui accompagnera la révélation de sa véritable personnalité. Qui pourrait, par exemple, soupçonner une assistante sociale de maltraiter ses enfants ? Du faut qu'il était riche de par l'héritage de on père, qu'il avait fait sciences po donc des études supérieures, il en imposait et donnait l'image d'un ministre en costume cravate irréprochable.

Pour parfaire ce beau rôle, le pervers narcissique va procéder de différentes manières :

- Il affirme le contraire de ce qu’il pense : de façon persuasive et convaincante ; sans cesse en contradiction avec lui même, ne se dévoilant jamais.

- Il mime les comportements de la personne qu’il courtise : afin de convaincre sa victime qu’il incarne sa parfaite complémentarité ; il montrait une certaine complicité pour mieux m'amadouer alors qu'en réalité toutes nos idées étaient différentes. Nous avions des gouts complétement opposés.

- Il use de fausse modestie : Bien qu’il ne doute pas de sa supériorité, il s’affiche simple et humble; On lui donnerait le bon dieu sans confession. En public il est charmant, a beaucoup d'humour, séduit par son charisme et ses connaissances.

- Il ment : Un pervers narcissique ne cesse de mentir en toutes circonstances. Il a passé nos années de vie commune à mentir sans arrêt. Il ne regarde jamais la réalité en face. De plus c'est un mythomane. Il s'invente des histoires et tente de vous convaincre que tout ce qu'il dit est la vérité.

Séduire :

Il s’agit de la suite logique pour notre pervers narcissique qui va, le temps d’amadouer sa proie, redoubler d’efforts pour justifier, en quelque sorte, le personnage fantastique qu’il affiche.

- Il est on ne peut plus serviable : D’une manière générale, le pervers narcissique est toujours prêt à rendre service. Des heures supérieures pour faire plaisir à son patron aux coups de main rendus à la voisine du coin, le pervers narcissique met le paquet pour véhiculer l’image d’une personne sympathique, agréable et digne de confiance ; c'est ce qu'il a fait avec son voisin, avec ses collègues de travail. Il rend des services mais c'est pour mieux régner car ensuite les gens se sentent redevable et c'est à ce moment là qu'il va les utiliser ou leur faire du chantage déguisé. Avec lui rien n'est gratuit.

- Il use de compliments et de flatteries : Le pervers narcissique aime caresser son partenaire dans le sens du poil, pour un temps tout du moins… Il attaque « en cachette » : C’est le principe de dissimulation. Il se montre sous son vrai jour en "privé"...Effectivement ça ne dure pas longtemps; Il est capable par exemple devant autrui de vous faire des compliments pour faire croire que votre relation est excellente, que votre couple fonctionne à merveille et qu'il est amoureux et dès qu'il se retrouve avec vous il vous traite de moins que rien !

Se protéger :

Tout le monde le sait, il est extrêmement difficile de faire semblant sur le long terme. C’est un peu comme garder son calme face à une personne qui vous énerve à un plus haut point. En effet, arrive inévitablement le moment où l’impulsivité reprend le dessus, et où vous vous laissez glisser vers la colère et l’offensive. Et bien, il en est de même pour le pervers narcissique. Les deux techniques précédentes nécessitant une énergie considérable, le pervers narcissique va faire en sorte de s’accorder quelques moments de calme pour ne pas se trahir lui-même.

- Il cultive le mystère sur son passé : il préfère largement le suggérer plutôt que d’en parler explicitement. Il ne me parlais de son enfance comme si cette période avait été idyllique alors que c'était le contraire en réalité. Il y avait des failles que j'ai trouvé bien plus tard. A l'écouter il a une une enfance merveilleuse, un adolescence aussi extra t une vie d'adulte sans problèmes.

- Il répond de façon floue : nourrissant ainsi les doutes et les questionnements de sa victime. Il n'est jamais explicite, toujours dans le vague. Vous laisse vous poser d'infinies questions auxquelles vous ne trouvez jamais de réponses car il a l'art de noyer le poisson..

- Il cloisonne ses relations : de façon à ne pas éveiller les soupçons sur son jeu de rôle bâti sur du vent et des mensonges ; il a toujours contrôler ses relations, ne se livre pas facilement sur ses vrais sentiments. Fait croire qu'il est blanc comme neige, intègre, moral et juste alors qu'il est tout le contraire.

Se montrer ambivalent et paradoxal :

Voici là une arme efficace utilisée nécessairement par tout bon pervers narcissique qui se respecte. En effet, sa discipline repose essentiellement sur le paradoxe et l'ambivalence.

- Il affiche des attitudes qui ne correspondent pas à ses paroles : Il dit une chose et son contraire dans la même phrase. Principe totalement déstabilisant qui rend toute communication impossible. Le but est ici d’épuiser sa victime qui tentera tant bien que mal de pointer ces discordances. Elle finira par avoir le cerveau retourné, et c’est à ce moment précis que le pervers narcissique lancera ses plus tranchantes attaques, afin d’assommer littéralement sa victime. Il est en perpétuelle contradiction. Lunatique, passe d'un extrême à l'autre en un temps record, vous devenez folle : c'est ce qu'il veut !

- l’ « HUMOUR pervers narcissique » : Le pervers narcissique aime par-dessus tout lancer des attaques sanglantes et vicieuses sous le prétexte de la rigolade. Sa victime ne saura pas si « c’est du lard ou du cochon », et c’est le but . Le pervers narcissique se délecte de l’humour mesquin, piquant, et en use à outrance. Par exemple lorsque nous étions au restaurant, systématiquement à la fin du repas j'avais droit à une phrase assassine comme « tu t'es faite enfilée par ce sale youpin (en faisant référence à mon grand amour de jeunesse qui était de religion juive), ça fait quoi de se faire baiser par un circoncis ? »ou bien « il parait que ton père était un moins que rien, la preuve il a déposé le bilan ! » « c'est bien fait pour ta soeur si elle est décédée elle avait qu'à se prendre en charge ! »

- Il valorise et dévalorise : Le pervers narcissique aime se mettre sur un piédestal et dévaloriser parallèlement sa victime. Pour cela, il va :

• Faire croire en sa supériorité : Le pervers narcissique sait tout mieux que tout le monde ; Il ne fait que des éloges à son sujet, écrase les autres par son savoir et les biens dont il a hérité. Il tente d'intimider de par ses connaissances..

• Dévaloriser l’autre : Le pervers narcissique se plait à dénigrer et à rabaisser sa victime ; Vous n'êtes qu'une « merde » à ses yeux et toute votre famille y passe. Par contre il ne supporte que vous émettiez la moindre critique sur sa famille.

• Calomnier : Le pervers narcissique ne cesse de critiquer implicitement ou explicitement son entourage, et en particulier les proches de sa victime. Il aime faire germer le doute dans l’esprit de cette dernière. Par la même occasion, il tente allègrement de semer les histoires et de provoquer des disputes, fatales l’espère-t-il…En pleine audience JAF il a laisser entendre que je faisais des films pornographiques, il m'a fait passé pour folle et a essayé de me faire interner.. Il a tout fait pour me faire fâcher avec ma sœur.

Se déresponsabiliser : Culpabilisation et victimisation

Le pervers narcissique n’est pas un modèle de courage : il n’assume pas ses prises de position, ses choix, ses actes. Pour se démettre de ses responsabilités, il dispose de toute une palette de stratégies sournoises et subtiles :

Il culpabilise l’autre : La culpabilisation est la marque de fabrique du pervers narcissique . Rien de plus efficace que de pointer les tords (réels ou fictifs) de l’autre pour faire l’impasse sur ses propres responsabilités. Il a toujours procédé ainsi, tout était de ma faute pas de la sienne. Il a toujours refusé de prendre ses responsabilités face aux problèmes. Attend que ce soit les autres qui les règlent à sa place.

Il fait faire ses commissions par les autres : afin de pouvoir revenir sur ces dernières en feintant qu’elles n’ont jamais été affirmées par lui, mais par un intermédiaire ; Il m'avait demandé de faire voter sa vieille tante lors d'élections. Je m'étais rendue à l'hôpital où elle était hospitalisée. Je suis allée la voir comme convenue et elle s'est montrée très gentille. Je l'ai faite signer, ensuite la chef de service m'a convoquée dans son bureau. Elle m'a demandé de quitter les lieux car soit disant je perturbais cette vieille femme et que je la forçais à voter alors que c'est son neveu qui m'avais demandé de faire cette démarche ! Je suis partie furax et me suis expliquée avec lui. Il est revenu sur ses dires me faisant passer pour une imbécile. J'étais écœurée. A savoir que la tante me détestait autant que lui. Ils étaient pareils tous les deux, aussi méchants l'un que l'autre. Une autre fois il m'a demandé de régler le problème des carreaux cassés de son entrepôt, des gosses s'étaient amusés à jeter des cailloux. Il m'a envoyé au feu, je suis donc allée voir les parents pour les menacer. Résultat je me suis mis tout le monde à dos ! Lui était bien trop intelligent pour régler les problèmes a ma place..

Il cache pour mieux montrer : Il ne communique pas clairement ses intentions, fait des allusions subtiles de façon à suggérer l’idée à sa victime. C’est le principe de l'induction. Ainsi, il peut conduire une personne à faire quelque chose contre son gré sans n’avoir rien formulé explicitement. S’il se heurte à un refus, il lui suffira tout simplement d’affirmer qu’il n’a jamais rien demandé, et que sa victime frise la paranoïa . L’induction est un moyen redoutablement efficace pour permettre au pervers narcissique de fuir ses responsabilités, et de culpabiliser sa victime par la même occasion ; C'est exactement de cette façon qu'il agissait, tout n'est qu'illusion, il vous tend des perches que vous saisissez à chaque fois loin d'imaginer qu'il vous tend des pièges. Je suis tombée dans tous ses pièges. Le plus gros a été l'adoption plénière de ma fille..

Il invoque des raisons logiques pour déguiser sa demande : Il s’agit là encore d’une manière sournoise de justifier toutes ses exigences ; Il exige une attitude irréprochable de sa victime pour l'être à son tour : Ainsi, le moindre « faux pas » (réel ou imaginaire encore une fois) sera pointé par le pervers narcissique comme étant la source de son comportement irrespectueux. Il se plait également à "utiliser les principes moraux des autres" pour arriver à ses fins. Ses excuses pour m'expliquer qu'il était odieux avec moi était de me culpabiliser et de me faire croire que c'était de ma faute. Que si j'avais un autre comportement il se montrerait gentil avec moi..

La victimisation : Tout un art . Le pervers narcissique excelle dans cette pratique qui consiste pour lui à jouer la victime. Ce statut justifie pour lui ses moindres faits et gestes. Il l’utilisera sans relâche pour tantôt s’attirer la pitié de son entourage, tantôt culpabiliser son partenaire. Le pervers narcissique est talentueux pour pleurer sur commande et jouer au petit malheureux à qui la vie n’a rien épargné… Il était le roi de la feinte. Il jouait merveilleusement bien la comédie, avec moi ou les autres. Il se présentait toujours comme une victime alors que la victime c'était bien moi.

La mauvaise foi : Voici là une belle caractéristique de la personnalité pervers narcissique. En effet, le pervers narcissique ne reconnaîtra JAMAIS un soupçon de tord et/ou de mensonge. S’il le fait, ça ne sera qu’à demi-mot, ponctué de justifications visant à le déresponsabiliser. Il nie les évidences ; Il change de sujet au cours d’une conversation ou fuit l’entretien : En d’autres termes, il noie le poisson pour étouffer ce qui le dérange. Par la même occasion, il déstabilise son adversaire. Menteur invétéré, il n'a jamais changé. D'une mauvaise foi exemplaire, il avait l'art et la manière de renverser les situations qui étaient contre lui.

Le pervers narcissique se plait à montrer qu’il a les cartes en main, et qu’il est en mesure de conduire les choses là où il le désire.

Il affirmait des fausses vérités invérifiables : afin de faire perdre toute valeur aux critiques portées à l’encontre de ses arguments. Il m'imposait de cette façon la fin d’une discussion, d’un débat ; Il utilisait le dernier moment pour le faire agir : je n'avais plus le choix et me voyais dans l’obligation de m’exécuter, sous peine de me heurter à un être outré par ce manque de collaboration. Il menaçait ou faisait du chantage ouvert. Son ultime but : Me posséder. Pour cela, il procède de la façon suivante : Il efface la limite entre sa victime et lui : Pour se faire, il s’appropriait mes qualités et me déléguait ses propres traits de caractère ; Il créait ainsi une relation de dépendance : en inhibant ma pensée critique par le biais de ses attaques quotidiennes alternées par des phases de séduction. Il faisait en sorte que je me sente responsable du climat malsain dans lequel j'évoluais ; Il m'empêchait de satisfaire mes désirs : Pour lui, il n’y avait de place que pour ses propres désirs. J'étais d’ailleurs là pour les satisfaire…Combien de fois il nous a menacé de nous « foutre à la porte » pour reprendre son langage. Combien de fois il s'est excusé lorsque je fuyais à l'hôtel avec ma fille pour que je revienne. Menace de se suicider, pour que je ne parte pas chez lui : menace de me tuer. Menace de se mettre en indisponibilité étant fonctionnaire et partir à l'étranger avec ma fille et me mettre à la porte.

Il est bon de se familiariser avec les techniques de contre pervers narcissique pour pouvoir contrer les attaques d’un pervers narcissique.

Comment lutter conte un pervers narcissique :

Bien qu’extrêmement doué dans sa discipline, il n’est pas pour autant intouchable, bien au contraire. La contre pervers narcissiquisation est un ensemble de techniques pour mettre à mal un pervers narcissique confiant. Elle suppose toutefois d’identifier clairement la manipulation et de faire un travail sur soi pour être capable de garder son sans froid. Je n'ai jamais été capable de faire ainsi. Comment ne pas réagir avec un diable qui vous met sans arrêt à dure épreuve ?

Anticiper et contourner l’affrontement : Vous sentez que le pervers narcissique vous cherche des noix ? Vous voyez venir les « pics » annonciateurs d’une conversation houleuse dans laquelle vous ne pourrez pas en placer une ? Place alors à la prévention . Laissez glisser ses critiques sur vous et ne réagissez pas. Le pervers narcissique va être surpris par cette attitude et va monter d’un cran dans ses attaques. N’y prêtez pas attention et restez en mode « indifférence ». Là est le meilleure moyen de déstabiliser votre adversaire. Rester « zen » et éviter l’agressivité : Très difficile j’en conviens face à un pervers narcissique provocateur et de mauvaise foi. Toutefois, sachez que le pervers narcissique n’attend qu’une seule chose : vous faire sortir hors de vos gonds. Ainsi, il faut lui donner l’inverse de ce qu’il recherche. Une réaction agressive ne le déstabilisera pas. Au contraire, elle va le conforter dans l’idée que ses attaques vous touchent. La souffrance occasionnée par ces dernières le poussera à continuer sur sa lancée. Proscrire l’agressivité et adopter une attitude calme va profondément perturber un pervers narcissique à l’attaque. J'avoue avoir essayé mais c'est impossible disons que cela ne colle pas avec mon caractère impulsif.

Ne pas rentrer dans la polémique : Malheureusement, il en faut plus pour contrer un pervers narcissique. En effet, si celui-ci va se sentir démuni face à une attitude indifférente et posée, il va toutefois imposer malgré vous une conversation qu’il faut savoir temporiser. Il est donc primordial de ne pas rentrer dans la polémique. Pour cela, ne tentez surtout pas de lutter de front . Il faut se défendre subtilement. Vous avez un professeur hors pair en face de vous, servez vous en… J'ai toujours agit de façon contraire, à lutter, crier, m'énerver contre lui, je rentrais toujours dans son jeu.

S’inspirer des méthodes de pervers narcissique : On y arrive : se défendre subtilement suppose qu’il faut jouer sur le même terrain que son adversaire…avec les mêmes armes . En effet, ce n’est pas parce que le pervers narcissique les utilise quotidiennement qu’il sait pour autant les contrer .

Voici les conseils que l'on m'avait donné :

Ne vous justifiez plus : Affirmez vos choix, autant de fois qu’il le faut, sans apporter une quelconque justification. Vous êtes majeure, vaccinée, et n’avez de compte à rendre à personne. Faites le savoir…

Soyez superficielle et mystérieuse : Répondez de la même manière que lui : soyez vaseuse, floue, imprécise. Evitez à tout pris la profondeur dans vos propos. Ne lui laissez pas la moindre prise à laquelle il pourrait se raccrocher. Laissez le goûter à ce sentiment d’incompréhension et de doute qu’il prend tant plaisir à faire germer dans l’esprit des autres…

Répondez par des phrases courtes : Un « oui » ou un « non » est largement suffisant . N’étayez pas vos réponses et restez le plus concis possible ;

Utilisez des dictons et des phrases toutes faites : Idéal pour couper court à une discussion, et pour déstabiliser un pervers narcissique qui veut en découdre. De la même manière, n’hésitez pas à employer le « on » qui évoque la généralité, les phrases stéréotypées auxquelles il n’y a pas grand-chose à répondre . Tous les moyens sont bons pour faire vaciller sa répartie..

Evitez la spontanéité et l’impulsivité afin de ne pas laisser transparaître le moindre indice qui pourrait témoigner de votre agacement. Une marque d’énervement serait une faille dans laquelle le pervers narcissique s’engouffrerait. Restez réfléchie et polie ;

Regardez votre pervers narcissique dans les yeux : Il ne doit pas sentir une quelconque intimidation, mais une force qui lui fera comprendre que vous ne démordrez pas, et que ses tentatives de vous faire du mal sont inopérantes.

Utilisez l’humour et l'auto dérision : Anticipez son humour pervers narcissique et pratiquez l'auto dérision . Effets garantis . Moquez vous de vous-même, le pervers narcissique n’en sera que plus décontenancé. Souriez en fin de phrase pour clôturer le tout. Vous obtiendrez ainsi un pervers narcissique sur la touche .

La contre pervers narcissique est une discipline particulièrement difficile à exercer. En effet, l’emprise, la fatigue, la peur…viennent parasiter cette capacité à savoir garder son calme et à tenir tête au pervers narcissique. Ces techniques s’apprennent et se peaufinent, et il est intéressant de faire un travail sur soi pour y parvenir.

Aux proches des victimes

On parle beaucoup des victimes de pervers narcissiques, mais non pas de l’entourage de ces dernières. Pourtant, une œuvre pervers narcissique a des répercutions qui ne se limitent pas à la relation bourreau/victime : elles s’étendent aux enfants, à la famille et aux amis de la personne prise dans les filets d’un pervers narcissique.

Je parle ici des personnes en difficulté pour apporter un soutien, non pas de celles qui occultent volontairement les problèmes d’une victime dans le but de ne pas faire de vagues, et de véhiculer l’idée que tout le monde traverse des crises plus ou moins violentes…

Il existe une différence de taille entre ne pas POUVOIR aider et ne pas VOULOIR aider…

Vu d’ici, nous sommes forcés de reconnaître que les situations sont des plus incompréhensibles. En effet, quoi de plus déconcertant qu’une personne se disant anéantie par un conjoint « modèle » ? Quoi de plus illogique qu’un individu s’obstinant à rester au côté d’un être cruel et tyrannique qui le tue à petit feu ? Quoi de plus déstabilisant que d’observer la déchéance d’une personne connue pourtant pour son moral d’acier et sa combativité ? Au regard de ces situations stupéfiantes, les proches vont être, à leur tour, envahis de sentiments déjà bien connus par la victime : la surprise, la peur, et la colère… Et oui, force est de constater que les pervers narcissiques ratissent large…

Les personnes bienveillantes vont alors tenter différentes approches pour alerter la victime. De la perche tendue en cas de nécessité au discours moralisateur, toutes les techniques seront employées pour influencer positivement une victime qui ne veut pas et/ou ne peut pas voir l’ampleur des dégâts. Combien de fois n'ai je pas entendu ma soeur ou mes amis me donner de judicieux conseils pour le quitter.. surprise que ce ne soit pas déjà fait. Si c'était si simple cela se saurait. Combien de fois ai-je du me justifier du fait que j'ai accepté qu'il adopte ma fille alors que je savais que c'était un pervers.

Les proches qui ne parviendront pas à identifier la manipulation qui règne dans cette relation pourront interpréter ce refus d’aide comme le fruit d’une complicité avec le pervers narcissique.

Comment les proches de la victime peuvent ils intervenir ?

Difficile de venir en aide à une personne qui n’est pas prête à voir la réalité en face. Difficile aussi de vouloir combattre un mal que l’on ne connaît pas. Malheureusement, il n’existe pas de « mode d’emploi » pour secourir les victimes des pervers narcissiques (ni pour éviter ces derniers d’ailleurs, ce qui est fort dommage…). Chaque personnalité étant différente, il est complexe d’élaborer une approche « type » qui pourra, à coup sûr, avoir un impact positif sur une victime anéantie. Néanmoins, il est important d’avoir conscience de l’importance des points suivants :
Il faut garder à l’esprit qu’il est toujours plus facile d’interpréter les situations dans lesquelles nous ne sommes pas directement impliqués. Un regard extérieur est toujours plus objectif. Cette affirmation prend tout son sens dans le cas qui nous intéresse. En effet, être au côté d’un pervers narcissique et ne pas parvenir à s’en défaire suppose qu’une emprise est fortement ancrée chez la victime. C’est cette emprise qui rend la personne imperméable à vos conseils clairvoyants.
Ainsi, ne pas perdre de vue que vous n’avez pas tous les éléments en main pour affirmer que vous réagiriez différemment. Ce sentiment est parfaitement légitime, mais il ne doit pas vous conduire à porter un jugement acerbe sur une personne qui, en dépit des apparences, est aussi démunie que vous l’êtes face à cette situation…

Pour combattre efficacement le pervers narcissique, il faut l’identifier comme tel. En effet, prendre conscience de la manipulation qui règne dans une relation pervers narcissique est une étape incontournable pour aider une victime à se défaire de ce jeu machiavélique.

Parlez des pervers narcissiques à votre entourage, là est le meilleur moyen d’éduquer les mentalités à l’existence de ces êtres féroces qui assassinent psychologiquement un nombre incalculable de personnes dans la plus stricte légalité . La violence perverse est une grave atteinte à la dignité humaine qui ne doit pas rester tabou. C'est pourquoi j'ai écrit ce livre, non seulement pour mettre en avant les erreurs de la justice dans cette adoption mais pour montrer du doigt que j'ai accepté cette adoption parceque j'ai été manipulée par un pervers qui n'avait comme objectif que de m'anéantir en coupant mon lien filial avec ma fille.

Voilà avec qui j'ai vécu pendant 6 ans . Tant que vous n'avez pas vécu avec un pervers vous ne pouvez pas savoir ce qu'il en retourne.

Lorsque je suis allée au CIDFF (centre d'aide aux femmes et aux familles) dès que je l'ai quitté pour connaître mes droits, une juriste m'a appris que des femmes victimes de pervers narcissiques il n'y en avait pas que dans les milieux défavorisés. Des femmes de juges, de chirurgiens, d'avocats, de notables sont concernées. Parfois battues. Si elles menacent de les quitter ils menacent de les mettre à la rue sans un sou. La plupart ne travaillant pas elles sont coincées.


source:http://femmesendanger.space-forums.com

Commenter cet article

ovide 19/10/2012


BJR A TOUS


j vis la situation que j viens de lire depuis 3 ans . le livre d isabelle nazarre a dus etre ecrit ds cette maison d fou furieux . c est une femme , adictive aux anti depresseur , hypnotique , et
somnifere . une tres grosse consomation de cannabis . ajouter un zest d anti douleur et l coktail d base est installer ;


j sais etre en tres grands danger . la phase lune d miel est passee (1an).


le segonde annee a ete la destructuration d mes valeurs et moralite . j m suis vus mentir , voler ,tricher ...; tant a sa famille , qu au administration , et autres . j m etalerais pas sur les
methodes mais au fil des info que j puise partt l schema est identique pr tous .


la phase destruction a commencer cette annee :plus dormir ds l m lit , puis plus ds la m chambre ... etc etc


la phrase cle :c est quand que tu as du fric ? j sais aujourd hui que c est un d ces points faibles .


la menace journaliere d m mettre dehors avec perte et fracas , l bail etant a son nom et une loi francaise qui feras tjrs semblant d vs proteger .


actuellement mon village , mon reso socioprofessionel, ma familles , mes qualites d artiste paysagiste sont contaminer par cette plaie vivante a la bonne bouille ...


j suis ruiner ,mon entreprise est quasi morte aussi. just j cloisonne mes nouvo clients pour avoir ca en reserve pr redemarrer .


ma voiture est limite epave ...


j ai faillit m mettre une corde au coup , tellement j n arrivais pas a comprendre tt c micmac . j suis rester pr que les deux enfants ait klk chose a manger , car la consomation et les plaisir d
madame sont plus important que tt l reste ;


j n avais droit a des raport sexuel (mediocre ou il faut avoir du plaisir au m moment qu elle ....!!!)


j ai m ete un matin a lui faire des menottes de corps pr eviter qu elle n c blesse alors que j voulais l a faire emerger , pr ces gosses . ca c solde par une plainte et une haine qui est monter
en puissance . j ai fait tomber son dealer , ce voleur d argent et d vie .


j m suis fait ejecter par ces proches , qui savent mais n ont jamais rien fait pr la faire hospitalisee ...


j cherche a c jour a m reloger au plus vite , mais vivre en etant constament ss pression n est pas evident ; vus que j essai d limiter mes deplacements, pour etre un p pret d mes biens et mon
chien .


j sais qu il vas y avoir une nouvelle phase ss peu d calme ,une phase receduction . elle c doute que j ai reussi a acrocher un gros chantier .


j ne mange rien d c qu elle m propose ( elle m as interdit la consomation d sa nourriture , mais c gene pas pr piocher ds la mienne , et com j n prends que c qu elle aime pas , c est sujet a
conflit ;)


j dors avec un couteau a double lame , car j ai recus d nombreuse menace de mort via un sit un peu porno :coco.fr


j p en ecrire encore des dizaine d lignes ... j aporte mon temoignage car il p aider klkun d autre a en prendre conscience du danger d ces gens represente .


j m apel : jean christophe ovide je reside a bedoin ds le vaucluse . et j comprends parfaitement c qu on vecues ou vivent les victimes d ces gens la .


il est temp que la france puisse intervenir en prevention et non plus lorsqu il y as des victimes decedee .


merci d cet espace m ayant permis d lacher un peu d c lest et cette colere , ainsi k d mieux cerner c qui m arrive .


en esperant pouvoir vs aporter la suite d ma fuite , ds klk temps


 

sarah 21/12/2012


BJR,


je suis égallement dans la même galère marié et un enfant de 5 ans enssemble depuis 19 ans j'ai crus des années que c'était l'homme parfait ma famille l'avais mis sur un pieds d'estale medisent à
chaque occasion que j'avais de la chance d'avoir un mari comme ca! j'ai toujours travailler depuis mes 18ans je suis pas dépandante de mon mari je gagne bien ma vie mais depuis que j'ai eu une
promotion il est devenu méchant et jaloux,j'ai pas toujour compris son comportement jaloux de tout le monde mais vus son enfance difficile je me suis dit que c'était liée lui trouvent toujours
des excuses il ma isolé de mes amis et à essayer avec ma famille mais j'ai vus claire parchance du coup il râle quand je dis se que je pense ca ne lui plait pas il y a deux moi j'ai mis un non
sur son comportement et j'ai été soulager ensuite j'ai demander le divorce(y a un mois) il la très mal pris bien sure il essye de me culpabilisée car bien-sure il dit que j'ai de la chanse
de l'avoir et que BCP de femme voudrait un mari comme lui un jour il ma dit je suis parfait après lui avoir dite qque véritée! je lui et dit que je n'avais plus d'amour pour lui que c'est
dernière année il ma fait BCP souffrire et bien je sais pas si il la entendu car pour lui c'est pas grave la seule chose qu'il voit c'est je vais devoir vendre ma voiture!!il m'enbrouille le
cervaux il mélange tout me dit que notre fils va être malheureux et qque pour tous les cadeaux qu'il ma fait il n'a pas m'ériter ca! oui je suis une femme qui aime d'être bien habillé bijoux de
fantaisie etc...mais je travaille comme ui et notre salaire tombe sur le même compte donc je participe autant que lui à notre confort!


merci de m'avoire lu et bonne journée!

chevalier 14/06/2014

Plus de souci pour vos problèmes sentimentaux ou sociaux
Grace à lui ma vie s’est reprise de la meilleure manière sur tous les plans
Moi pour mon histoire, mon mari s’est mis à changer du JOUR AU LENDEMAIN sans raison, et je suis allée sur un site d’annonces et je suis tombée sur le puissant marabout ALI qui m’a tout donné et il m’est revenu et en plus de cela il a fait que mon activité prospère.
Je remercie ce MR ALI qui a faire de moi la femme la plus heureuse du monde,tout ce qui ont des probleme comme moi je vous conseil de contacter ce mr qui fera des miracles dans votre vie.

Son mail : ali.marabout@live.fr Ou alimarabout@live.fr

Son facebook : marabout ali

Merci et bonne chance a vous

chevalier 14/06/2014

Plus de souci pour vos problèmes sentimentaux ou sociaux
Grace à lui ma vie s’est reprise de la meilleure manière sur tous les plans
Moi pour mon histoire, mon mari s’est mis à changer du JOUR AU LENDEMAIN sans raison, et je suis allée sur un site d’annonces et je suis tombée sur le puissant marabout ALI qui m’a tout donné et il m’est revenu et en plus de cela il a fait que mon activité prospère.
Je remercie ce MR ALI qui a faire de moi la femme la plus heureuse du monde,tout ce qui ont des probleme comme moi je vous conseil de contacter ce mr qui fera des miracles dans votre vie.

Son mail : ali.marabout@live.fr Ou alimarabout@live.fr

Son facebook : marabout ali

Merci et bonne chance a vous

chevalier 14/06/2014

Plus de souci pour vos problèmes sentimentaux ou sociaux
Grace à lui ma vie s’est reprise de la meilleure manière sur tous les plans
Moi pour mon histoire, mon mari s’est mis à changer du JOUR AU LENDEMAIN sans raison, et je suis allée sur un site d’annonces et je suis tombée sur le puissant marabout ALI qui m’a tout donné et il m’est revenu et en plus de cela il a fait que mon activité prospère.
Je remercie ce MR ALI qui a faire de moi la femme la plus heureuse du monde,tout ce qui ont des probleme comme moi je vous conseil de contacter ce mr qui fera des miracles dans votre vie.

Son mail : ali.marabout@live.fr Ou alimarabout@live.fr

Son facebook : marabout ali

Merci et bonne chance a vous

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog