Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Pervers narcissiques et autres manipulateurs dans le couple et la famille.

Pervers narcissiques et autres manipulateurs dans le couple et la famille.

Ce blog sert à une description très lucide des mécanismes des manipulateurs au sein du couple, de la famille et des effets néfastes sur les manipulés (homme,femme), il sert aussi à redorer l'estime des victimes souvent traitées de "faibles". Vous pouvez laisser vos commentaires ou vos temoignages sur le forum.

Publié le par Kilou
Publié dans : #Des mots sur des maux, témoignages



L’abandonnisme est un état psychologique de sentiment d’insécurité permanente lié à une peur irrationnelle d’être abandonné. La personne qui souffre d’un état d’abandonnisme est en demande d’affection pour combler un manque originel (séparation traumatisante du passé)

 

=> Certaines situations malheureuses vont vous rappeler des souvenirs.

 

Une crise liée à la solitude, le vide affectif, des conduites d’anxiété, un sentiment d’abandon, en attente de reconnaissance, des relations humaines délicates, un manque de confiance en soi, un comportement agressif, une inquiétude permanente ? Cette solitude lorsqu’elle est mal vécue ou accompagnée d’une sensation de trahison, peut être insupportable et subie comme une injustice.

 

=> Pour guérir de la souffrance engendrée par ces situations, il faut reconnaître le mal.

 

La personne dépendante affective est en quête d’amour et de reconnaissance, parce qu’elle ne parvient pas à s’aimer suffisamment par elle-même, elle a des difficultés à s’estimer à sa juste valeur, elle va alors se centrer sur les autres, et se sent souvent incapable de dire Non, de poser de limites, parce qu’elle a une opinion négative d’elle-même.

 

=> La dépendance affective s’observe souvent à travers la qualité de la relation amoureuse, si les besoins affectifs ne sont pas satisfaits, elle éprouve de la frustration, une souffrance, sans pour autant se détacher de son partenaire, il y a un besoin constant de se faire aimer ; parce qu’elle a peur que les gens la rejette, ses amis sont pour elle une bouée de sauvetage, elle s’accroche à eux comme si sa vie en dépendait.

 

 

Le sentiment d’abandon se traduit par toutes sortes de manifestations, repli sur Soi, dépression, conduites d’anxiété, agressivité, automutilation, de sentiments d’injustice, d’impuissance et d’insécurité, car le souvenir d’un abandon mal vécu, non surmonté ou trop vite refoulé dans la petite enfance a des répercussions dans l’âge adulte, il peut amener à une dépendance extrême et infantilisante.

 

Boris Cyrulnik explique comment se forme le sentiment d'abandon:

 

 

 

Commenter cet article

Jean-Pierre KASEMIERCZAK 04/05/2012


Bon article en ce qui concerne la formation d'un sentiment d'abandon, mais j'y ajouterai une réserve quant à la guérison éventuelle. Ce sentiment s'élabore dans la majeure partie des cas, lorsque
dans l'enfance, alors que l'enfant questionne son environnement parental sur la capacité qu'il a à untiliser ses compétences, il reçoit en retour une réponse inadéquate ou pas de réponse du tout.
Un exemple : immaginons un petit enfant de 10 mois au pieds de sa mère en train de jouer avec un légo en le mettant à la bouche ou aussi lorsqu'il nourrit son poupon....en réalité il est en train
de montrer à sa mère qu'il est capable de se donner à lui-même ce qu'elle lui donnait précédemment, ou dans le deuxième cas il fait lui-même ce que sa mère lui fait à lui. Du coin de l'oeil il
observe la réaction de sa mère. Trois situations se présentent : celle où la mère encourage le bébé en confirmant qu'il est bien capable de se donner le plaisir qu'elle lui donnait au par avant
et l'enfant se conforte dans la confiance qu'il a en lui ; celle où la mère intervient en disant "mais non ce n'est pas comme ça qu'il faut faire...je vais te montrer..." et l'enfant enregiste
qu'il ne sera jamais capable d'être une bonne mère pour lui-même, parce que la mère est en train de lui dire au la seule vrai mère c'est elle. cet événement crée l'insécurité et le manque de
confiance en soi. La troisième situation présente une mère qui est trop occupée pour remarquer ce que son bébé veut lui dire et elle ignore son jeu et son questionnement, c'est comme si elle lui
disait "...tu veux te débrouiller tout seul pour te donner du plaisir...alors moi je te lache, je te laisse...fais ce que tu veux, mais ne m'ennuie plus....". Cela génère chez le bébé une
angoisse existentielle importante qui imprime en lui la crainte de l'abandon et le sentiment d'être laché par les personnages nourriciers importants de sa vie. Le problème est que ces trois types
de situation se présentent à tous successivement, nous avons été confrontés à ces trois types de situations d'une manière naturelle, pour différentes raisons les mères normales, ont réagit
suivant ces trois types de situations sans que cela ne soit préjudiciables pour certains et dramatique pour d'autres. Cependant quand la tendance est majoritairement l'expression de la troisième
situation, un pathologie d'abandonnisme se présente le plus souvent, (micro-traumatismes cumulatifs) sauf si un tuteur de résilence rétabli la confiance en soi. L'expèrience montre que la
thérapie pour ces pathologie abandonnique passe par une reconstruction des atouts, des ressources et des limites et cela prend un temps considérable. Sans compter qu'en plus de ces pathologie
difficiles se greffent d'autre patholgies comme la comparaison, la mesestime, le perfectionnisme... Toutes ces structures psychiques ont fini par s'incruster dans la composition de l'identité du
sujet et il s'agit de réorganiser d'une manière "chirurgicale" le psychisme de l'individu en question. Tout ça pour dire que le traitement d'une personne en situation de sentiment d'abandon
réclame du temps, de l'énergie et de la patience. La mise en évidence du fonctionnement par la conscientisation du sénario ne suffit pas pour résoudre une implication profonde du sentiment
d'abandon, même si elle y contribue.


Ceci est juste ma façon de voir les chose....le débat reste ouvert. 

Recent posts

Hosted by Overblog